Stage


Le travail qui relie


Stage Le travail qui relie


Quand ? Le stage se déroulera du 13 au 17 Octobre 2021


Coût ? 160 euros


Dons de manière libre et consciente pour l'animation du stage

Explications du don libre et conscient



--> Inscris toi ici <--

OU

--> Inscription via une contrepartie du financement participatif ici <--

Le travail qui relie, qu'est-ce que c'est ?

« Comment aller à la rencontre de notre découragement et de notre impuissance face à l’ampleur de la crise écologique et sociale, pour les transformer en engagement créatif ?"

Pour explorer cette question, je propose une initiation au Travail Qui Relie, un voyage collectif à la rencontre de notre identité profonde, pour transformer nos émotions en ressources créatives et éveiller en nous l'élan, l’énergie et la détermination nécessaires pour faire face aux défis du monde actuel. En reliant notre compréhension rationnelle du monde aux dimensions corporelles, émotionnelles et spirituelles, le Travail Qui Relie permet une reconnexion à soi, à la nature et une prise de conscience de notre interdépendance avec l’ensemble du Vivant.

C’est un processus qui nous aide à mieux concevoir notre implication dans l’action, à aller à la rencontre de notre sensibilité et à la mettre au service du monde que l’on veut voir advenir.


Les ateliers de Travail Qui Relie suivent la dynamique d'un processus en quatre étapes que nous découvrirons à travers :

• des exercices créatifs, des moments d'expression artistique, des jeux,

• des cercles de parole, des échanges en duo, à plusieurs et en groupe,

• des chants, des rituels, de la danse, de l'éveil corporel,

• des temps de méditations guidées, des moments d'introspection, des temps de connexion avec la nature, etc.


Qui suis-je ?

Je m’appelle Thomas Öhlund, j’ai fait mes études à Sciences Po puis me suis lancé dans la production et la réalisation de films dans le domaine de la publicité. Après quelques années de remise en question et de retour d'un voyage transformateur sur le continent américain, j’ai décidé de me consacrer entièrement à ce qui m’anime : le lien humain et la transformation intérieure à travers la Communication Non Violente. Dans la foulée, la découverte du Travail Qui Relie a été une véritable révélation qui m’a permis enfin d'incarner mon élan de me mettre au service du Vivant et de répondre à ma manière aux défis écologiques et humains de notre temps.




Comment j'ai connu l'association ?

J’ai connu l’association en habitant au Château Pergaud, lieu de base des pépinières HS où j’ai eu la chance de rencontrer William, président de l’association


Quelques mots sur Kelly, ma binôme


Kelly Motte-Kronheim obtient le D.E. de médiatrice familiale après des études de droit, et se passionne dès lors pour les rapports humains, en particulier pour les émotions et la Communication Non Violente. En parallèle, son intuition et sa conscience des effondrements l'amènent sur le chemin de la transition – tant intérieure que collective – qu'elle explore sous différents angles depuis près de dix ans. Elle nourrit sa réflexion par des influences culturelles variées, de nombreux voyages, rencontres, expériences, lectures et sa grande curiosité. Sa découverte du Travail Qui Relie est venue comme une évidence, conciliant entre autres ses intérêts pour l'accueil des émotions et l'intelligence collective avec la connexion au Vivant et la nécessité d'en prendre soin. Elle s'est formée à la facilitation du TQR auprès de l'équipe de Joanna Macy aux Etats-Unis, et proposera bientôt des ateliers de Travail Qui Relie à destination des enfants et adolescents.