Vos Projets





La Radio HS

#Radio HS est une radio libre et participative animée par ses adhérents pour ses adhérents.

Nous y abordons différents sujets en lien avec notre sensibilité et l'environnement qui nous entoure.

Retrouvez la @Team radio composée de Will, Joan, Bouti, Mademoiselle T, Diana et pleins d'autres encore !!

Nous accueillons vos témoignages et chroniques avec des moments sympa à partager

dans le respect, l'écoute et la bienveillance !

Retrouvez aussi la chronique "Le nouveau monde de Diana"

avec des témoignages de personnes hypersensibles

et pas que.. ;)

Et découvrez sans plus tarder le premier numéro de notre

Magazine HS en cliquant ici

piloté par notre membre adhérente @Diaphora

Autres projets à venirs :

  • Atelier couture..

  • Pépinière enfants / parents

  • équithérapie


Atelier d'écriture, slam


Pépinière HS février 2021


Réécrivons la constitution


Will


Article 1 : l’argent est aboli


Article 2 : le merci devient la monnaie d’échange


Article 3 : Liberté, fraternité, égalité …. partage sincère de ressenti


Chacun a un rôle à jouer dans la société

Du boulanger au plus grand des handicapés

Chacun a une place à trouver


L’hypersensibilité devient la normalité

Les moins sensibles ne sont pas écartés

Chacun a sa place dans la société


La différence devient la référence

Le PSR remplace la violence

Le sentiment d’injustice

Le sentiment de rejet

Le sentiment d’exclusion

Et tout autre manifestations subtiles et invisibles de l’être deviennent prioritaires dans les affaires civiles

Car ce sont eux qui sont à l’origine d’incivilité ou violence qui peuvent en naître


L’école devient un lieu de poésie

L’expression remplace l’instruction

Le partage remplace l’autorité des soit disants « sages »

Le jeu remplace les cours sérieux

La peinture remplace les heures d’écritures

Les enfants imaginent et les adultes s’inclinent


Merci d’être venu

Repartez vivre vos vies

Revenez quand ça vous dit

En mars, avril, l’aventure continue



Elodie


Les français devraient ouvrir les frontières à tous les pays ….., pillés,

Les français devraient apprendre à oser danser, même sans alcool dans le sang,

Le mot victime devraient être limité, quand c’est vraiment réel,

Chaque maison devrait être ouverte envers chacun, , surtout aux personnes dans le besoin,

Les lieux non habités devraient être rénovés par l’Etat afin d’accueillir les sans abris,

L’école devrait proposer des cours de vie (culture du sol, empathie..),

Valoriser la jeunesse pour être à son écoute,

Revenu universel


Lucie


La constitution, à quoi ça sert finalement ?

On nous parle de libertés, mais on nous impose des limites.

Des limites qui, parfois, n'ont absolument aucun sens.

Tu veux un exemple ?

Le droit à l'avortement.

Oui, je sais, on en parle souvent, mais quand même.

Comment peut-on acter sur un tel sujet lorsque l'assemblée est principalement, pour ne pas dire majoritairement, composée d'hommes ?

Je ne veux pas récrire la constitution.

Cela reviendrait à imposer ma propre vision de la vie.

Je veux permettre aux gens de découvrir leurs propres limites,

ce qu'ils aiment, ce qui les fait vibrer, ce qui les inconforte.

Malheureusement, si je rajoute une touche de réalisme à mon discours, je comprends vite que ce serait l'anarchie.

Finalement, trop peu de personnes comprennent vraiment que leurs libertés s'arrêtent là où commence celle des autres.

Alors, si je devais écrire une nouvelle constitution, je commencerais par :

1) accès gratuit à une thérapie, quelle qu'elle soit.

En effet, se donner les moyens et la chance d'être heureux devrait être gratuit,

ou à minima pris en charge par par l'Etat, comme la santé.

La santé mentale est aussi importante, voire même plus, que la santé physique.

2) Des aides financières pour les voyages pour les 17- 28 ans.

On dit souvent que les voyages forgent l'âme.

Et c'est un âge où on se construit.

3) À bas la constitution !

C'est surtout que je n'ai plus d'idées, ce n'est pas évident de récrire la constitution finalement.


Diana


J’écris pour vivre,

Me sentir vivante,

Je sens la chaleur du soleil sur ma peau,


J’entends le bruit des crayons sur les feuilles, tapoter la table,

Nous sommes studieux,

Nous sommes tout court,


Maintenant, il faut que je m’envole ailleurs,

Oublier mes voisins


Je suis sur de nouvelles terres non encore habitées,

Peut-être suis-je sur planète mars où il faut tout reconstruire,

Maison, boulot, dodo,

Non, je déconne, je ne veux plus ça !!


Si j’étais reine, je commencerai par rédiger un code de justice

Je commencerai par libérer la femme du dictâte,

Et pas qu’elle, l’homme aussi,

On renaîtrait tous égaux, nus,

Comme ça était la première fois sur terre,


Nos instinct naturels domineraient,

On parlerait beaucoup pour partager nos ressenti,

On s’écouterait beaucoup pour créer un monde meilleur,

Un monde de bienveillance,

Cette bienveillance qui aujourd’hui est trop souvent moqué, ferait la loi,

Les vicieux, pervers et méchants seraient condamnés à la moquerie éternelle,


Il n’y aurait pas de roi ni de président,

Mais un collège de sages,

Des sages vivant dans la simplicité, dans la lumière de leurs idées,

Seraient-ils les plus illuminés d’entre nous ? les rejetés de l’ancien monde ?


L’univers fait bien les choses,

Il détruit, fait naître, anoblie puis détériore pour re-construire,

Ne pas être éternel, tel est notre destin ./.


Je me trouve trop sérieuse,

Alors je finirai par une connerie,

Vive la dictature quand les poules auront des dents !

./…..



Pépinière HS janvier 2021


Code PSR


Je voudrais t’expliquer le CODE PSR

inventé par l’association des hypersensibles

souvent appliqué en stage pépinière

faudrait pas trop m’prendre pour ta cible

c’est dire stop quand une phrase nous vener ou nous blesse

exprimer notre ressenti pour pas finir en PLS


CODE PSR : Partage sincère de ressenti

si ta blague me plaît pas, que ton propos m’offenses

je te dis en toute honnêteté ce que j’en pense

je constitue ma défense contre les émotions trop fortes

et ça me permet de te dire sereinement ce que tes mots m’apportent

et on reprend là où on s’est arrêté

on reprend une discussion où maintenant tout est clarifié

en gros, c’est pour que personne soit vexé


CODE PSR CODE PSR CODE PSR

parce qu’on n’est pas que gentil, triste, ou bien joyeux c’est aussi liberté pour l’expression de la colère

et d’autres sentiments que dans cette société on préfère taire

parce qu’on a peur de dire ce qu’on ressent

le CODE PSR te laisse libre d’exprimer tes sentiments


Bouti



Gros corp malade


comment je peux exprimer ce que je vis,

je ne savais pas que j'étais hypersensible,

au fond de moi je savais qu'il y avait quelque chose,

et des blocages,

pourquoi je suis là, qu'est-ce que je fous ici,

j'ai l'impression d'être dans une cage


S.



Mon monde d'hypersensible


bienvenue à toi,

bienvenue dans mon monde

accroche toi,

c'est parfois les montagnes russes


laisse moi du temps pour m'ouvrir

apprendre à te connaître,

te faire confiance

je ne veux pas t'effrayer

juste être certaine que tu sois prêt


et puis, laisse moi t'embarquer,

te montrer

mon univers est un capharnaüm de pensées

un carambolage de sentiments

tout est une question de perception


la vie dans sa globalité me paraît plus intense

les bruits, les lumières, les émotions

tout me percute de plein fouet

je ne vis pas à moitié, je vis pleinement, intensément

bienvenue à toi, bienvenue dans mon monde d'hypersensible


Lucie.L


Sois qui tu es


Éparpillés les sens, retrouver l’essence,

Le présent, le futur sans interférence,


Pas de pression, juste l’impression,

La pression sur le coeur,

Respire, prend la place


Hypersensible tu marche sur un fil,

En équilibre


Être vrai, ta mission, sans compromission

Totale doit être l’expression de qui tu es


Quentin.C


Rêve et tu verras


je m’imagine microscopique

sans but dans la vie

le vent m’emporte en douceur

parfois avec vigueur

dans l’inconnu de cette vie que tout le monde habite


je suis toute petite

avec de grands rêves

mais, nul part où les vivres

la terre est abîmée

le sol est sec et dur


j’y croise du monde

un monde vide

un monde sans vie

un monde maudit


alors je pris

pour que le vent m’emmène

dans un nouveau monde

où le terreau y serait plus fertile

un lieu où j’y planterai ma graine

pour survivre, grandir, m’épanouir


Diana123